Antoine Vivenel le mécène

Le musée d’art et d’archéologie de Compiègne est né de la générosité d’un mécène local, Antoine Vivenel (Compiègne, 1799 – Paris, 1862), dont il porte le nom. Très cultivé, cet entrepreneur-architecte qui réussit à faire fortune, mais qui finit sa vie ruiné, rassemble, entre 1825 et 1848, une importante collection d’objets d’art.

Dès 1839, Antoine Vivenel souhaite créer dans sa ville natale un Musée des Études, véritable « recueil encyclopédique de tous les arts et de toutes les époques », qu’il associe à une visée éducative et à la dispensation gratuite de cours de dessin. Il fait alors don à Compiègne de toute sa collection, près de 4 000 pièces, allant de la Préhistoire au milieu du XIXème siècle.

Le musée et ses collections

Installé au rez-de-chaussée de l’Hôtel de ville, le musée est inauguré en 1841. Plusieurs fois, Napoléon III le visite, accompagné de convives logés au château. En 1952, le musée prend possession de l’hôtel particulier de la famille Songeons-Bicquilley, légué à la Ville, et s’y développe.

Dans les années 1970, du mobilier archéologique issu de fouilles locales rejoint le musée. Aujourd’hui encore, les collections continuent de s’enrichir grâce aux dons et legs de particuliers, et à la politique d’acquisition du musée, soutenue par l’association des Amis des musées.

Le musée aujourd’hui

Depuis 2016, le musée a entamé la rénovation de son parcours permanent, avec une scénographie plus innovante et interactive.

Les incontournables

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×